On the road to Moscow

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Dimanche 2 juin, il est désormais temps de quitter Saint-Pétersbourg et de se lancer sur la route avec une session auto-stop de 700 km pour rejoindre Moscou. Que l’aventure commence !

on arrive à se mettre sur le bon axe à la sortie de St Pétersbourg et il ne faut que quelques minutes pour qu’un Russe au volant de sa (magnifique) Lada ne s’arrête. Hélas nous avons des têtes de touristes et il nous demande pas moins de 200 EUR pour faire 200 km… il nous prend vraiment pour des pigeons ! pourtant nous avons plutôt la classe nan avec notre tableau Velleda ?

Jez en action :

et Romain :

qu’à cela ne tienne nous nous remettons au boulot et en à peine 15 minutes, un jeune vient nous voir pour nous emmener vers notre destination du jour, Veliky Novgorod. Le voyage, en Logan, se passera très bien et Max, pompier de son état, est très sympa malgré un niveau d’anglais très limité.

Et alors que nous errions dans la ville à la recherche de notre hôtel, Victoria, une habitante de Veliky Novgorod, est venue à notre rencontre et nous a amenés à l’hôtel en négociant tout pour nous. Extrêmement sympa, elle nous a même offert un verre de vin Géorgien :

Mais ce n’est pas tout puisqu’elle nous a proposé de passer la soirée avec elle et son mari, à boire un coup en ville et également découvrir cette belle cité (Novgorod est la plus ancienne ville de Russie) :

Et Romain a même rencontré le vrai Grand Ours :

Mikhail et Victoria ont insisté pour nous payer à manger et même le taxi pour rentrer, nous avons passé une soirée vraiment très sympa avec eux. Des gens d’une telle gentillesse, c’est rare, on se sent un peu con après !

Le lendemain matin, retour au stop, il nous reste 500km à faire pour rejoindre Moscou. Et là ça va être beaucoup plus compliqué, alors qu’on pensait arriver en soirée on ne gagnera la capitale que vers 5h du matin après moultes péripéties.

On restera d’abord planté à la sortie de Novgorod plusieurs heures, passant pas mal de temps en plein soleil à essayer différents endroits de stop :

Un ingénieur finira par nous permettre de faire 15 km et nous mettre sur la bonne route en nous déposant à une station service. Puis avec l’aide d’un local, nous embarquons dans le camion d’Alexander, chauffeur routier, avec qui nous ferons 400km dans une bonne ambiance de rigolade malgré la barrière de la langue. Il insistera même pour nous payer une bière chacun :

Quant à lui ce n’est pas moins de 1.5 litres de bière qu’il boira le long du trajet… heureusement que le taux d’alcoolémie autorisé au volant en Russie est fixé à 0 :p

Alexander et son camion :

Nous voila donc déposés à environ 60km de Moscou à 23h… nous n’avons redémarré que vers 3h du matin après avoir pas mal galéré autour d’une station service :

En tout, nous avons passé environ 10h à attendre au bord de la route aujourd’hui, un peu galère, surtout qu’il n’y avait que des 36 tonnes qui nous en mettaient plein les oreilles !

C’est finalement vers 5h que nous arrivons à Moscou, sans avoir dormi bien entendu :

Puis dernière petite galère pour rejoindre le centre ville puisque notre chauffeur nous avait déposé dans le fin fond de la banlieue en nous donnant de mauvaises indications !

PS : Nous n’avons pas été concernés par l’incendie du métro à Moscou. Tout va bien.

Laisser un commentaire