Quoi de neuf, docteur ?

Désormais rentrés depuis tout juste 3 ans, nous avons été pris d’une soudaine envie de raconter notre vie !

N’allez pas imaginer qu’on repart pour un tour, ce n’est pas forcément l’envie qui manque, mais ce n’est pas évident de réaliser une telle expérience une seconde fois….

Cet article est plus à voir comme une petite séquence nostalgie, une analyse à froid et un moyen de donner des nouvelles aux personnes qui pourraient bien se demander ce qu’on devient !

Le plus simple pour balayer tout ça reste la technique des auto-questions, c’est toujours plus simple de se poser les questions auxquelles on veut bien répondre :)

Mais avant cela, on vous propose de découvrir des images que nous n’avions pas publiées lors de notre passage en Mongolie. Un talent d’artiste non assumé à l’époque mais qui mérite quand même d’être révélé maintenant. Pour replacer le contexte, nous étions parti faire un trek de 4 jours dans un parc national en Mongolie (lien ici) et, à part marcher, nous n’avions pas grand chose à faire.  Les images ci-dessous parlent d’elles mêmes sur l’étendue de nos talents artistiques (et comiques) :

planche1 planche2 planche3

Et voici maintenant les questions/réponses :

Q : Alors, quoi de neuf, ça va la vie ?

Jez : Oui, ça va, malgré un manque de voyage ces derniers temps !

Romain : Oui aussi même si ça serait plus sympa avec un mojito dans un hamac au soleil mais Lille a d’autres charmes

Q : Vous faites quoi aujourd’hui ?

Jez : Toujours dans l’informatique, en mode vadrouilleur… dernière destination, Poitiers !

Romain : J’écris cet article… sinon  on fait passer le temps assis derrière un bureau à faire de son mieux pour relancer l’économie française ! Ou pas…

Q : Ce voyage a t’il une influence  sur votre vie aujourd’hui ? Comment s’est passé le retour ?

Jez : Difficile à dire, j’ai plus l’impression que cette expérience est une sorte de « parenthèse enchantée » plus qu’une remise en cause en profondeur. Cela n’a pas bouleversé mon mode de vie, je fais toujours le même métier, et je suis revenu dans une certaine routine. Après, il y a évidemment des sujets auxquels on est plus sensibles après avoir vécu ça, surtout quand ça concerne des pays qu’on a visités. On relativise beaucoup les tracas du quotidien, mais c’était déjà dans mon tempérament, donc ce n’est pas non plus un changement radical dans ma manière de penser.

Je n’ai pas vécu de traumatisme après le retour, même si la remise en route professionnelle, 15 jours après la fin du voyage, fut un peu éprouvante moralement, c’est vite revenu.

Romain : Pour faire original, je dirais pareil que Jez. Pas de traumatisme non plus après la fin du voyage, surtout que je suis resté à « me reposer » pendant 6 mois après notre retour en Bretagne.

Q : A froid, si c’était à refaire … ?

Jez : Evidemment ! Le projet était là depuis des années, impossible de ne pas le faire. Après sur la forme, je ne sais pas ce qui aurait pu être différent… peut-être laisser un peu plus de place à l’imprévu en planifiant un peu moins, mais ce n’est pas simple à faire quand on voyage à deux, donc je pense que c’était la bonne formule pour que ça se passe bien.

Romain : Oui je suis d’accord avec Jez, laisser un peu plus de place à l’imprévu mais entre les visas, les avions… ce n’est pas toujours facile. Il serait intéressant de faire moins d’étapes également car des fois on avait l’impression que ça faisait un peu course et au final on se lasse. Mais super aventure, supers souvenirs ! On a eu notre dose de musées, visites de villes, montagnes,…  mais en faisant le bilan, on se rend compte de la chance qu’on a eu de voir autant de jolis endroits.

Q : Des projets de voyage, personnels, professionnels ?

Jez : Depuis le retour, quelques petits voyages en Europe, ainsi qu’un trip de 2 mois aux Etats-Unis. J’ai d’ailleurs revu New York, Miami, et une bonne partie de la côte Est, mais en été cette fois-ci et sans faire d’auto-stop… et j’ai même passé 2 nuits chez Rob, qui nous avait invité chez lui pendant notre fameuse descente de la côte Est. Pour le futur, toujours très tenté par l’Afrique qui était au planning initial du tour du monde (Togo et Burkina Faso) mais que nous n’avions pu faire pour des raisons budgétaire. Dans un autre registre la Nouvelle-Zélande me tente beaucoup, pour le côté évasion, road trip en van.

Chez Rob - Mebane, Caroline du Nord

 

Romain : Rien de très original mais des vacances en Indonésie en septembre dernier où j’ai pu pratiquer à nouveau la plongée en passant mon niveau 1 du PADI, c’était exceptionnel ! Début mai, je suis allé en Ecosse, sous le soleil en majorité du temps, c’est un pays magnifique. Dans les destinations à venir j’aimerais beaucoup aller en Iran et au Kamchatka. Sinon l’idée de faire  un jour un long voyage à vélo reste toujours en tête :)

Q : Une petite anecdote de voyage qui avait été volontairement omise sur le blog ?

Jez : Lors de notre passage à Ilha Grande, nous avons été a une soirée dans une auberge de jeunesse. Il y avait une piscine naturelle d’eau de mer. Je me suis décidé à aller faire trempette, sachant que j’avais mon téléphone dans la poche de mon short… mais j’avais estimé que le niveau de l’eau ne dépasserai pas mon genou. Cette belle estimation, faite après avoir bu quelques caïpirinhas était fausse, mon téléphone a rendu l’âme ce soir là !

Romain : Notre article sur notre trek au Népal se conclut par :

Le lendemain matin, Ronan partira tôt pour prendre le bus de Katmandou tandis que Jez et Romain s’accorderont une journée de repos de plus à Pokhara.

Pour être honnête, c’est que la fête de fin du trek avait été forte intense (surtout pour moi) et que je n’étais pas en capacité de passer la journée dans un bus népalais sans que ça tourne mal ;) J’avais déjà manqué de me faire écraser par un buffle la veille lors de la soirée, l’heure était donc au repos !

Pokhara

 

Q : A ce sujet, vous avez passé pas mal de temps dans les bars, non ?

J & R : Aïe mince, possible que nous soyons démasqués ! Effectivement, la visite des bars a été crescendo tout au long du voyage avec un pic en Amérique du Sud et la présence de Clara avec nous :) Nous pensons que c’est lié avec notre intérêt décroissant plus le temps passait pour la visite de lieux culturels. Un tournant reste surement à Salta où nous devions aller faire un musée sur le pré-art colombien (ou quelque chose dans le style) et une fois dans l’entrée de ce musée où le prix de l’entrée nous a paru démesuré nous avons préféré aller passer l’après midi à boire des bières dans un parc pas loin de là. Pas souvenir que nous ayons remis les pieds dans un musée sur les 3 mois de voyage qu’il nous restait…

Salta

 

Par contre une méthode d’alimentation qui est restée constante, c’est la visite chez notre ex-ami Ronald. Concernant Romain, je n’y vais presque plus depuis la fin du voyage, je dirais environ 1 fois tous les 2 mois en moyenne. Pour Jez, c’est pareil, ça reste plus qu’occasionnel, et ça ne manque pas !

Q : Et sinon, vous voyez toujours ?

J & R : Et bah oui, on arrive encore à se supporter :) Nous n’habitons pas vraiment à côté mais nous nous voyons quelque fois dans l’année et nous continuons, notamment, de perpétrer la tradition du nouvel an à l’étranger puisque nous étions cette année à Liège… Bon ok, c’est un peu moins glamour que New York mais on y mange très bien !

Q : Vous avez gardé contact, revu des gens ?

J & R : Plus ou moins. Ce n’est pas évident sur la durée de garder contact, mais nous avons revu à l’occasion quelques personnes croisées durant le voyage, et nous avons même rencontré des personnes qui nous ont connus en suivant le blog, c’est toujours sympa de rencontrer des fans :)

Une anecdote, nous avions rencontré, par pur hasard, Marie dans un bar à Lille un an après notre retour. Nous l’avions rencontrée à Ilha Grande au Brésil un peu plus d’un an avant ! Cet instant avait été immortalisé :

Marie, rencontrée par hasard à Lille !

Marie, rencontrée par hasard à Lille !

L’année dernière pour nos 30 ans, nous avons eu la belle surprise de recevoir chacun un exemplaire du futur best-seller :

Livre photo du voyage Livre photo du voyage

 

Un grand merci à Yann, le frère de Jez qui a accompli un gros travail de mise en page pour pouvoir sortir cet ouvrage tiré jusqu’à présent en seulement 3 exemplaires, une vraie relique ! Vous pouvez également noter les gros moyens à notre disposition pour les prises de vues.

Quelques photos best-of depuis notre retour (sans grande qualité artistique, on doit le reconnaître) :

Les boucles de Gayant - mai 2016

Nous sommes des grands sportifs mais Jez n’en n’oublie pas sa passion première :

Villard de Lans - juillet 2016

Notre goût pour le danger est aussi toujours présent :

Luxembourg - décembre 2016 Alpes - janvier 2016

Et si nous allions monter au sommet ?

Enfin, on ne rechigne pas à quelques sorties culturelles :

Lille - mai 2017

 

Le mot de la fin… pour le plaisir voici un album best-of, une synthèse du voyage en 100 photos !

Un jour (si nous sommes très motivés), il faudra qu’on réalise un mini-film avec les nombreuses vidéos faites lors du voyage.

Laisser un commentaire