Shanghai, la Chine nouvelle génération

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Nous arrivons donc à Shanghai sous une chaleur étouffante et dans une gare de train ultra-moderne, encore une fois :

Pas de temps à perdre, Romain n’étant encore là que pour 3 jours, nous filons à l’auberge faire le check-in (qui demandera beaucoup de temps) et déposer nos sacs avant de partir à pied pour chercher à manger et explorer la ville. Nous sommes frappés par la quantité d’immeubles qui vont gratter le ciel. Shanghai, c’est la ville des buildings et des lumières !

Après avoir dîné dans un fastfood local :

nous continuons notre marche vers le centre ville et son quartier financier, qui contient des tours atteignant les 500 mètres de haut.

Nous arrivons sur le Bund, quartier historique de Shanghai qui comprend, notamment, une douzaine de bâtiments historiques de style européen datant de l’époque des concessions internationales (vers les années 1930). Le Bund se trouve dans le quartier de Puxi et fait face au quartier financier, situé sur Pudong. La rivière Huangpu sépare ses deux emblèmes de la ville de Shanghai.

Nos yeux sont rivés sur le quartier financier et ses tours imposantes :

C’est l’occasion de prendre la pose devant ce temple de la finance !

Nous ferons les 1,8km de marche que compte le Bund avant d’aller visiter la rue commerçante de Shanghai (un peu vide à cette heure tardive) avant de se rendre compte que le métro est fermé quand nous voulons rentrer ! Il n’est pourtant qu’un peu plus de 23 heures. Pour une ville de 23 millions d’habitants, la plus grosse de Chine, ça fait un peu tache ! Tant pis, nous rentrerons à pied et la malgré la nuit tombée c’est loin d’être une promenade de santé au vu de la chaleur qui continue de régner.

Jeudi 1er août, Romain et Jez doivent aller faire prolonger leur visa chinois à l’immigration.  Cette tâche les occupera une bonne partie de la journée puisque l’auberge n’était pas capable de donner les bons documents du premier coup. Il a donc fallu faire 2 allers-retours entre l’auberge et le PSB (immigration chinoise), bien évidemment située à l’autre bout de la ville. L’occasion de tester le métro plusieurs fois et se rendre compte du civisme qui opère en ces lieux :

Pour les personnes intéressées pour faire prolonger leur visa chinois à Shanghai vous pouvez lire nos explications plus détaillées sur la page des visas en cliquant ici.

La deuxième mauvaise nouvelle de la journée (après avoir testé l’incompétence de l’auberge Koala en question de visa) c’est que le délai pour récupérer nos passeports est plus long que ce qu’on avait prévu. Nous devons revenir les chercher le 12 août, nous sommes donc bloqués à Shanghai et ses environs pendant plus de 10 jours !

Romain s’occupera quant à lui en visitant la vieille ville.

Le soir nous nous retrouvons pour aller visiter la Concession Française de Shanghai. Quartier situé à l’ouest du centre ville qui fut sous administration française de 1849 à 1946 et qui est aujourd’hui prisé pour ses restaurants et boutiques.

Nous commençons par visiter les petites ruelles de Tianzifang :

Puis  la poursuite de la visite continue avec une partie plus moderne de la Concession Française :

Après avoir bien marché par ce temps toujours (trop) chaud il est conseillé de s’hydrater et c’est ce que nous n’oublions pas de faire assez régulièrement :

Vendredi, nous quittons déjà Shanghai pour aller se promener dans une petite ville située à environ 1 heure de bus (30 km). Zhujiajiao, cité réputée pour ses canaux peut se visiter assez facilement en 1 journée. Nous passerons donc la journée dans le dédale de ses petites rues avec de très jolis canaux enjambés par de, non moins jolis, petits ponts.

Certains se livrent à de bien étranges activités…

La ville est également très touristique et les bâteliers sont nombreux à proposer leurs services.

Le midi ça sera restaurant attrape-touriste avec des plats assez chers qui ne correspondent pas du tout aux descriptions ! Romain ayant commandé des œufs et des tomates ne se retrouvera qu’avec des tomates et Romain ayant commandé des crevettes se retrouvera avec des œufs… on y perd notre latin dans ces différences de plat (et de Romain !) qui au final se traduira par un plat en trop (Romain ayant pris les œufs pour les siens) et une addition un peu salée que Romain (on vous laisse deviner lequel si vous avez bien suivi) devra négocier ferme pour retrouver un prix acceptable. Pour résumé, n’allez pas au restaurant à Zhujiajiao !

Après ces petites aventures sans conséquence nous continuons notre ballade :

avant d’aller se rafraîchir sous la climatisation d’un Starbucks (ce sont, d’après un avis personnel, les meilleurs fournisseurs de climatisation ultra-froide) puis de prendre un bus dans l’après midi pour regagner Shanghai. Nous finirons ensuite la journée à notre auberge.

Dernière journée de Romain à Shanghai nous décidons donc d’aller visiter le musée de Shanghai (c’est gratuit, on adore !). Le musée est situé sur la Place du Peuple :

Le musée contient des bronzes, des statues de Bouddha, des céramiques, peintures… tout ce que contient un bon musée chinois en sorte ! Nous passons donc une bonne partie de l’après midi à circuler entre les galeries :

Puis pour cette dernière soirée de Romain nous remettons les voiles vers la Concession Française. En chemin nous constatons à quel point Shanghai est une ville de gratte-ciels :

Dans la Concession Française :

Nous dînerons dans un petit restaurant de quartier sans prétention mais avec un patron très sympa et des bières pas chères, 4 yuans pour une bière soit environ 0,5 EUR pour un demi-litre.

Romain, après une courte nuit, partira à l’aéroport vers 5 heures du matin pour regagner notre bonne vieille Europe. Merci à lui pour sa visite ! Nous aurons eu 15 jours bien chargés de visite mais que tant de choses découvertes, aussi bien au niveau touristique que culturel. Les chinois n’ont pas du tout la même culture que chez nous.

Pour Romain et Jez la journée du dimanche sera consacrée au repos et à la mise à jour du blog (et oui ça prend un petit peu de temps !). Petite photo de la rue de notre auberge :

Le lundi nous sommes pris d’un excès de motivation et décidons d’aller à pied à la gare acheter des billets et ensuite à la poste. Bien mal nous en a pris sous cette chaleur. Pendant que certains habitants peuvent faire cuire un œuf directement sur le trottoir (d’après ce qu’on a lu), nous avons décidé de plus ou moins traverser le nord de la ville avec notre sac sur le dos et chargé des affaires que nous devons poster. Nous arrivons tant bien que mal à faire nos œuvres pendant l’après midi puis décidons ensuite d’aller visiter le quartier financier situé sur Pudong pour la fin de journée. Il y fera un petit peu moins chaud mais il est probable que lors de cette journée nous ayons battu des records de transpiration !

A la sortie du métro du quartier financier nous tombons sur :

La France dispose ici d’une très bonne image et on a l’impression que les pâtisseries françaises sont très appréciées. Puis nous passerons le reste de la journée à lever la tête pour admirer toutes ces tours qui montent très haut dans le ciel. La plus haute tour (en construction mais presque finalisée) atteindra la hauteur de 632 mètres ! Soit deux fois la Tour Eiffel…

Ce quartier de Lujiazui est énorme, il y a des dizaines de buildings qui accueillent des milliers et milliers d’employés.

Nous continuons en longeant la rivière qui encercle ce quartier et fait face au reste de la ville, dont le Bund qui se situe de l’autre coté du quartier financier.

McDo se devait d’être sur cette « riverside » même juste avec le (certainement ?) plus petit McDo portable au monde :

Nous alternons entre les vues sur le quartier financier et Puxi, situé sur l’autre rive :

Nous aurons fait le tour du quartier et rentrons à l’heure où les gens sortent du bureau :

A notre retour à l’auberge nous tombons sur des décors de mariage et des mariés ! On n’ose croire qu’il est possible de se marier dans une auberge de jeunesse, nous optons pour l’option d’un tournage ou d’une publicité.

Le lendemain nous resterons dans les environs de l’auberge à se reposer et faire quelques photocopies. L’occasion de tomber sur un chat dans un magasin :

ou de prendre en photo le stade de football où jouait Nicolas Anelka lors de son passage à Shanghai :

Mercredi 7 août, nous quittons Shanghai pour 2 jours, histoire de changer d’air et de visiter Suzhou. Suzhou est une ville similaire à Zhujiajiao dans le sens où c’est également une ville remplie de canaux à proximité de Shanghai (1 heure de train pour 14 yuans).

Après avoir bien galéré pour trouver notre auberge à la sortie de la gare (un peu de notre faute sur le coup, on est parti sans plan et sans l’adresse en chinois de l’auberge) nous arrivons tout dégoulinant pendant que certains ne se fatiguent pas trop !

On pose nos affaires et partons explorer le centre ville.

McDonald’s et KFC se livrent une guerre sans merci en Chine. Il y en a partout, à tous les coins de rue avec des promotions non stop. Il n’est pas rare de voir deux KFC quasi face à face dans la même rue, des fois que certains n’aient pas le courage de traverser pour y aller !

Dans cette échoppe on frôle le sur-effectif…

On arpente les rues et ruelles plus typiques de la ville sous un climat toujours très « transpirant » :

Des dumplings avec un format très original :

Suzhou est une ville avec une longue histoire, elle fut un centre important sur la route de la soie et Marco Polo y fit du commerce. On l’appelle également la Venise de l’Est en raison du grand nombre de canaux. On dénombre également plusieurs jardins renommés (que nous visiterons le jour suivant).

La Chine faisant demi-tarif sur les entrées de jardins, musées… pour les étudiants, il était grand temps qu’on le redevienne !

Jez en pleine préparation de sa nouvelle carte ! Après cette petite étape qui nous permettra de gagner quelques yuans par la suite nous allons visiter l’université de Suzhou. Dans un style très anglo-saxon il est agréable de s’y promener et de vérifier qu’il y a bien des étudiants au travail en plein été.

En rentrant le soir à notre auberge nous découvrons de l’animation juste à cotée de celle-ci et en profitons pour visiter cette rue piétonne qui borde les canaux :

La vente de pastèque se fait au milieu de la route !

Le lendemain matin nous poursuivons par la visite du musée de Suzhou qui nous permettra de gagner de précieuses minutes sous la climatisation. A défaut d’être réellement passionnant (on commence à  avoir fait le tour des céramiques, jades et compagnie) on moins on a pas trop chaud.

L’après midi nous avons décidé d’aller visiter le plus grand (et a priori) plus joli jardin de Suzhou, qui répond au doux nom de « Jardin de l’humble administrateur ».

Nous n’avions que 2 heures pour le visiter (avant d’aller reprendre notre train) et c’était la durée parfaite pour en faire le tour. Le tout est très bien entretenu, c’est très sympa de se balader entre les différentes étendues d’eau et c’est plutôt relaxant. Exception faite, bien entendue, des groupes de touristes chinois avec un guide qui braille comme c’est pas permis dans un mégaphone (mais ça c’est partout en Chine).

On en profite pour prendre la pose !

Puis vient l’heure de retourner à la gare prendre notre train en faisant, comme assez souvent, un petit détour gastronomique chez notre ami Ronald :

Arrivés le soir à Shanghai, nous inaugurons une nouvelle auberge un peu plus excentré à l’ouest du centre, histoire de changer de quartier ! Et bonne pioche puisque juste à coté nous tombons sur cette enseigne bien connue :

Avec à l’intérieur des produits qui nous font rêver !

Dès le lendemain nous craquons pour de la baguette, du jambon de Paris et du beurre demi-sel. C’est pas cher et ça fait tellement plaisir !

Avec ça nous faisons les VRP français, devant, surement, le plus joli magasin Carrefour qu’il est possible de voir.

Samedi 10 août,  nous décidons d’aller visiter le musée de la Poste de Shanghai, musée situé dans la poste elle-même. Nous avons le droit à tout l’historique sur la poste en Chine avec objets et différents documents à l’appui. Très pompeux sur la grandeur de la Poste chinoise mais plutôt intéressant dans l’ensemble.

Mélenchon aurait-il un sosie chinois ?

Puis nous refaisons une ballade sur le Bund, mais de jour cette fois-ci.

L’occasion de poser devant HSBC et consœurs :

Pour cette avant dernière  journée à Shanghai nous finissons notre ballade par la vieille ville et ses ruelles très animées :

Qui contient une partie très touristique et complètement axée sur le tourisme.

Les français avec Carrefour ont Paris et ses lumières. Les anglais avec Tesco ont… Mister Bean !

Le dimanche sera consacré à la farniente et un dernier jambon-beurre dans notre magasin préféré situé non loin de l’auberge.

Lundi 12 août, nous pouvons enfin récupérer nos passeports. Mais Romain doit se faire vacciner en même temps et un bus nous attend à 14h25.

Ca sera donc réveil à 6h30 pour Romain pour aller se faire vacciner contre la fièvre jaune (470 yuans, plus cher qu’en France) à un bout de la ville tandis que Jez ira récupérer les passeports dès l’ouverture (9h30) à l’autre bout de la ville. Cette matinée très rythmée se passera comme sur des roulettes (nous aurons même le temps d’acheter un billet d’avion en promo) avant de filer à la gare sud de Shanghai où un bus nous attend pour rejoindre Huangshan et les célèbres montagnes jaunes.

Retrouvez toutes les photos de cet article (et bien d’autres) dans la galerie photo de Shanghai en cliquant ici.

Laisser un commentaire